Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le pervers gagne t'il toujours en justice? Comment s'en protéger? Comment se reconstruire après en avoir été victime?

Le pervers gagne t'il toujours en justice? Comment s'en protéger? Comment se reconstruire après en avoir été victime?

Le 07 juin 2017
Le pervers gagne t'il toujours en justice? Comment s'en protéger? Comment se reconstruire après en avoir été victime?

En ma qualité d'avocate mais aussi détentrice d'un diplôme de psychologie clinique obtenu suite à des cours de formation à distance, je pense que les pervers sont les plus dangereux pour la justice.

Je crois qu'ils sont à l'origine d'erreurs judiciaires où la victime se retrouve condamnée à la place du pervers et à sa plus grande jouissance.

Leur technique repose sur le mensonge et un climat manipulateur où ils miment sur commande une situation et surtout des émotions fallacieuses. Souvent, ils ont l'art d'inspirer une pitié profonde et de la compassion. C'est ainsi qu'ils séduisent la justice. Vous pouvez alors entendre un substitut du procureur du Roi écarter des charges évidentes au motif que "son sentiment" est que la victime ne l'est pas vraiment et qu'un doute doit profiter au prévenu pervers. Inversement, on retrouvera des 'indices' à défaut de preuve pour vous condamner sur plainte du pervers.

La seule façon de s'en protéger est de les fuir mais leur passage dans votre vie vous fera toujours perdre des plumes. On en sort rarement indemne.

La reconstruction est difficile. L'estime de soi est atteinte. Le pervers vous a tellement mis en échec et fait douter de vous.

L'erreur judiciaire vécue est cruelle et très douloureuse. Une victime a besoin de la reconnaissance de son statut pour se reconstruire. Dans ce cas, c'est tout l'inverse, elle se retrouve condamnée de choses qu'elles n'a pas faites mais qu'elle a subies.

Bien souvent il vaut encore mieux renoncer à porter plainte ou ne le faire qu'avec des preuves très solides et très nombreuses. La rigueur mais aussi le rappel des règles de droit, de preuve et des procédures allant parfois jusqu'aux plus hautes instances judiciaires vous attendant si vous voulez rectifier la vérité.

c